Septains – 31

Hier encore la nuit demeurait immobile
à l’ombre de nos étoiles étouffées.

Elle persistait à caresser l’ébloui de loin.

À prendre la tendresse en son cercle.

Mais demain ne sera jamais cette lueur
blême aux voûtes de paupières closes.

Il pétillera d’horizons dilatés à nos yeux.